AU RAPPORT

À l’occasion de l’exposition de son œuvre graphique montrée au cabinet des dessins Jean Bonna des Beaux-Arts de Paris en 2016, François Boisrond avait créé des œuvres qui livraient de nouveaux univers.

La série des « Uniformes » marquait le début de ses recherches sur le costume, et le grand dessin Le Roi boit introduisait dans son travail le « tableau vivant » comme motif préalable à la réalisation d’une œuvre, ainsi qu’ un glissement serein vers les maîtres anciens, un retour en douceur vers les tableaux du passé.

Avec l’exposition Au rapport, présentée à la galerie Louis Carré & Cie du 15 septembre au 21 octobre 2017, François Boisrond poursuit, à la peinture, ses recherches sur le costume et la composition de « tableaux vivants ». Entre 2016 et 2017, dans son atelier du Bateau-Lavoir, séparé du monde réel et appartenant au passé et au présent simultanément, François Boisrond a mis en scène des « tableaux vivants ». À la manière d’un réalisateur de cinéma, il a créé des décors, des costumes et des lumières. Il a dirigé les « acteurs » et filmé des plans. Les arrêts sur images, passés par l’outil numérique et recomposés, lui ont servi de motifs pour la réalisation de ses peintures.